JID 2020 : Les régions du Sud-Est à l’honneur

NEWS
Journée internationale de la Douane, Edition 2020 : Les régions du Sud-Est à l’honneur

Les activités marquant la célébration de la Journée internationale de la Douane (Jid), édition 2020, ont été lancées, ce jeudi 23 janvier à Kédougou. Cette année, le Sud-Est qui est à l’honneur. A Kédougou tout comme à Tambacounda, les autorités douanières ont échangé avec les élèves des villes sur le rôle et les missions de la Douane.

La célébration de la journée internationale de la Douane a été marquée par d’abord une cérémonie d’incinération de drogues, de faux médicaments et de cigarettes importées en contrebande à Kédougou. Présidée par l’adjoint au Gouverneur de Kédougou, chargé des Affaires administratives, Jean Paul Malick Faye, la cérémonie a réuni les Forces de Défense et de Sécurité, les populations et les autorités douanières du Sud-Est. Au total, 2 tonnes 375 kg de chanvre indien, 131 600 bâtonnets de cigarette et des médicaments d’une valeur de 200 millions de francs Cfa ont été incinérés. Tous ces produits détruis ont été saisis par la Subdivision des Douanes de Kédougou. Le Directeur régional des Douanes du Sud-Est est revenu sur le travail abattu par ses Unités avant de les exhorter à persévérer dans la même dynamique. Le Colonel Georges Diémé a, par ailleurs, expliqué le choix de la région douanière du Sud-Est pour abriter la Jid 2020. Il s’agit en effet d’un choix judicieux eu égard aux résultats satisfaisants réalisés par la Région mais aussi par le fait que le thème de cette année, «La durabilité au cœur de l’action douanière pour les personnes, la prospérité et la planète» intéresse particulièrement la zone de par ses spécificités économiques c'est-à-dire d’être une région  minière à vocation.  La subdivision des douanes de Kédougou, consciente des enjeux environnementaux dans la région avec l’exploitation de minerais, a mis l’accent sur le contrôle de produits dangereux et toxiques qui occasionnent la destruction des terres, la pollution de l’eau notamment du fleuve Gambie. A cet effet, d’importantes saisies d’explosifs, de cyanure et de mercure ont été réalisées et certains produits détruits en collaboration avec la Direction Régionale de l’Environnement et des Etablissements Classés (Dreec) de Kédougou et les experts de certaines sociétés minières de la région.

L’Adjoint au Gouverneur a, quant à lui, salué le rôle important que joue la Douane dans la sécurisation des personnes et des biens. Aussi, a-t-il rappelé, la nécessité, pour les populations de collaborer et de soutenir la Douane dans ses missions avant de se féliciter de la décentralisation des activités commémoratives de la Jid dans la région de Kédougou.

La deuxième séquence de cette première journée s’est déroulée au Lycée technique de Kédougou où a eu lieu une rencontre d’échanges avec les élèves sur les missions de la Douane, importance et portée stratégique en rapport avec le thème du développement durable. Pendant deux tours d’horloge, les communicants de la Douane, le Directeur région du Sud-est, le Colonel Diémé, ont entretenu les élèves du rôle important que joue la Douane dans la poursuite des objectifs du développement durable. La rencontre a vu la participation d’une dizaine de gouvernements scolaires des établissements de la commune de Kédougou, du corps professoral, du Comité de Direction du Lycée, Moussa Doucouré, de l’Inspecteur d’Académie de Kédougou et de l’Adjoint au Gouverneur de Kédougou, Jean Paul Malick Faye.
Dans un exercice de questions-réponses, les élèves ont pu se familiariser avec les missions principales de la Douane et comprendre les différentes portes d’entrée dans ce « corps prestigieux », selon l’Inspecteur d’Académie de Kédougou, Mamadou Lamine Ly. Près de 300 élèves ont participé à la rencontre. Ils ont tous émis le souhait d’intégrer, un jour, la Douane avant de s’engager à porter le message de soutien, de collaboration et de reconnaissance à l’Administration des Douanes. La rencontre a pris fin par une remise de don composé d’une imprimante et d’une photocopieuse pour le compte de l’Inspection d’Académie et d’un lot de matériel médical destiné au District sanitaire de Kédougou.
Même exercice à Tambacounda

Le même exercice s’est poursuivi, ce vendredi 24 janvier 2020. Les Douanes sénégalaises sont allées à la rencontre des élèves du lycée Mame Cheikh Mbaye de Tambacounda. Le Comité pédagogique dudit lycée a choisi les 100 meilleurs élèves de l’établissement. Comme au lycée technique de Kédougou, ils ont eu droit à des exposés exhaustifs sur les missions de la Douane, son rôle et sa contribution au développement durable. Le Censeur du Lycée, M. Diakhaté a  rendu hommage à l'Administration des Douanes. Il a aussi exhorté les élèves à sensibiliser leurs pairs sur les méfaits de la fraude et du trafic illicite. Le chef de Subdivision de Tambacounda, l'Inspecteur des Douanes Ibrahima Guèye a, pour sa part, réitéré l'engagement de l'Administration douanière à toujours aller vers les populations afin de créer les conditions d'une confiance mutuelle. Au cours des échanges, des points essentiels comme la mobilisation des recettes, la sécurité, le concours aux autres Administrations, la contribution au développement durable entre autres ont été soulignés. Enfin, la Douane et l'Ecole ont décidé de continuer à travailler ensemble pour susciter des vocations et surtout vulgariser les missions dévolues à l'Administration des Douanes.

>

Source: 
DOUANES SENEGALAISES

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières