Administration douanière : l’Afrique de l’ouest et du centre "doit devenir une force de propositions"

NEWS
AOC-OMD King Fahd

Dakar, 26 avr (APS) - La région Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Organisation mondiale des douanes (OMD) doit s’imposer en "une véritable force de propositions et d’actions", compte tenu des enjeux actuels de la modernisation de l’administration douanière, a soutenu, mercredi, à Dakar, le directeur général des douanes sénégalaises, Papa Ousmane Guèye.

"La voie balisée par les experts devra être mise en profit pour faire de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre une véritable force de proposition et d’actions au regard des enjeux actuels qui tournent autour de la modernisation de l’administration douanière, d’une meilleure mobilisation des recettes au profit des budgets nationaux et d’une recherche pour efficience de la sécurisation de la chaîne logistique internationale", a-t-il dit.

Papa Ousmane Guèye s’exprimait à l’ouverture de la 22ème Conférence des directeurs généraux des douanes de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Organisation mondiale des douanes (OMD).

Cette conférence, précédée par la 18ème Réunion du comité des experts, est axée sur "L’Analyse des données au service d’une gestion efficace des frontières."

S’agissant de la modernisation douanière, le directeur général des douanes sénégalaises a rappelé l’importance d’outils informatiques performants et interconnectés.

"Il nous faut disposer d’outils informatiques interconnectés en vue de disposer d’un contenu réel pour l’émergence d’une économie numérique résiliente portée par les procédures et les formalités simples, souples et prévisibles et surtout adaptées aux préoccupations du monde des affaires", a relevé M. Guèye.

Selon lui, l’automatisation et la dématérialisation des procédures douanières comme levier indispensable de la modernisation douanière doivent à terme aider à asseoir "une efficace analyse des données au service d’une gestion efficace des frontières".

"La promotion de la gestion et de l’analyse, assortie à une fiabilité des données en possession des douanes et d’autres intervenants de la chaîne logistique internationale, constituent un autre enjeu qu’il convient d’adresser correctement au fin d’une protection plus adéquate des frontières", a-t-il soutenu.

Ainsi le thème de cette 22ème Conférence des DG des douanes de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’OMD devrait permettre aux administrations douanières d’asseoir "une collaboration saine et viable" avec ses partenaires institutionnels.

Il permettra aussi selon lui d’assurer "une collecte efficace des données mais surtout d’en tirer le meilleur parti afin d’optimiser les stratégies de contrôle des frontières".

SDI/BK

Source: 
APS

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières