Le dédouanement de marchandises

Le dédouanement s’entend de toute la procédure applicable aux marchandises importées ou exportées afin d’assurer, d’une part, la correcte perception des droits et taxes que l’Administration des douanes est chargée de liquider et, d’autre part, d’appliquer les diverses mesures réglementaires.

Nous n’aborderons ici que la procédure de dédouanement à l’importation, avec les deux (02) phases suivantes qui prennent en charge la marchandise depuis son entrée dans le territoire douanier jusqu’à son enlèvement :

  • les formalités préalables au dédouanement que sont la conduite et la mise en douane des marchandises ;
  • les formalités du dédouanement proprement dit qui vont de l’établissement de la déclaration en détail à l’enlèvement des marchandises, en passant par la vérification de la déclaration et la liquidation et l’acquittement des droits et taxes.
Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières