Le CV du DG

Pape Ousmane Gueye

Inspecteur Général d’Etat, 

Né le 23 novembre 1959 à Sokone (Sénégal)

Maîtrise Droit des affaires Université Cheikh Anta Diop de Dakar 1985

Chevalier de l’Ordre national du Lion

1985 – 1986 : Commissaire de police stagiaire (20ème promotion)

1986 – 1988 : Brevet Ecole Nationale d’Administration – Promotion Lamine Konaté - option Douanes

Septembre 1988 à Novembre 1988 : stage à l’I.I.A.P Paris

Novembre 1988 à septembre 1989 : Adjoint au Chef de la Subdivision Régionale des Douanes de Ziguinchor

1989 – 1991 : Vérificateur au bureau des Douanes de Dakar-Yoff

1991 – 1993 : Vérificateur au bureau des douanes de Dakar Port Sud

1993 – 1995 : Rédacteur au Bureau du Contentieux et du Contrôle des Services

1995 – 1996 : Chargé de mission à l’inspection générale des services de Douanes

1996 – 1999 : Chef de la Subdivision régionale des Douanes de Tambacounda

Septembre 1997 : Stage des officiers de Surveillance à la Rochelle (France)

1999 – 2000 : Chef de la Subdivision interrégionale des Douanes de Kaolack – Fatick

2000 – 2001 : Chef du Bureau des poursuites à la Direction des Enquêtes douanières

2001 – 2002 : Chef du bureau des affaires juridiques à la Direction générale des Douanes

2002 – 2003 : Chef du bureau de la facilitation et du conseil aux entreprises

Septembre 2003 : Nomination (après concours) dans le corps hors hiérarchie des Inspecteurs généraux d’Etat

2004 : Au titre de l’IGE,  chef de plusieurs missions d’enquête, Président de la Commission du Patrimoine bâti de l’Etat à l’étranger et chef de la section de vérification et de contrôle des entreprises  publiques

Avril 2009 – Mars  2012 : Secrétaire général du Gouvernement
                                            Commissaire général du Gouvernement près la Cour Suprême

2012 – 2013 : Président de la Commission du Rapport public sur la Gouvernance

Décembre 2013 : audit basée sur les risques – Yamoussoukro (Côte d’ivoire) – séminaire

Avril 2014 : Secrétaire général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan
                     Administrateur représentant l’Etat du Sénégal à la SENELEC – GCO et Industrie chimiques du Sénégal

Depuis le 12 novembre 2014 : Directeur général des Douanes du Sénégal 

 

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières

GRED

La Gestion des Régimes Economiques Douaniers a pour mission de s’adapter aux procédures de gestion des régimes économiques et aux attentes des opérateurs économiques. On distingue deux formes de régimes économiques: les régimes franchises et les autorisations et agréments. La GRED vise aussi à réduire le temps, à faciliter les procédures, à l’informatisation de la procédure de dédouanement.

Fnid

Le Fichier National d’Information et de Documentation est une application de renseignement douanier et de lutte contre la fraude. Cet outil informatique trouve son efficacité dans l’administration douanière, en lui permettant de mieux accomplir la mission qui lui est assignée, concernant la lutte contre la fraude et la criminalité transnationale.

TAME

Le Traitement et Analyse de Risque des Marchandises par voie Electronique constitue une solution informatique dynamique de calcul de risque combinant des dispositions règlementaires, une sélectivité, une analyse statistique de scoring et une fonction aléatoire. Il permet de cibler les transactions commerciales à risque, d’orienter les déclarations vers des circuits de dédouanement approprié.