REVUE DES DOUANES - N°54

 



(Taille du fichier : 35 Mo)

SOMMAIRE

07 - Edito : Maintenons l’effort pour des performances encore plus importantes
10 - Vie de la Douane : 26 agents reçoivent la médaille d’honneur de la Douane le 04 avril 2016
12 - Vie de la Douane : Dakar, capitale des Douanes du monde autour du numérique
28 - Actu Douanes : Les Douanes d’Azerbaïdjan en visite au Sénégal Actu Douanes
32 - Actu Douanes : Des Inspecteurs des Douanes à l’Ecole des Officiers de la Gendarmerie Nationale
42 - Coopération : Banjul a abrité la 8 ème réunion bilatérale entre les Douanes sénégalaises et gambiennes
50 - Etudes et Réflexions : La lutte contre le trafic illicite de stupéfiants, un combat permanent en Douane
58 - La lettre du mutualiste : Une Mutuelle de Solidarité
60 - Sports : L’As Douanes, sur le toit du Basket et frôle la descente au football, en ligue 1
62 - Sports : Lieutenant Bara THIAM : La saga d’un Président de ligue, Gabelou

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières