Organisation

LES NOUVEAUX ATOUTS DE L'ADMINISTRATION DES DOUANES

Après avoir contribué d’une manière significative à la mobilisation et la sécurisation des recettes douanières, mais également à la facilitation des procédures, l’arrêté n°8381/MEF/DGD du 25 Août 2000 portant organisation de l’Administration des Douanes a été abrogé et remplacé par l’arrêté n° 7282 du 30 juillet 2009. Des besoins nouveaux apparus dans le domaine organisationnel, ont amené les autorités à apporter des réaménagements au dispositif opérationnel du service des Douanes pour mieux s’adapter au contexte du moment.

Ces besoins ont été guidés par l’intensification du trafic des marchandises, les nouvelles formes de criminalités, la nécessité de contribuer au rayonnement du Port autonome de Dakar, le renforcement de la représentation de l’Administration des Douanes au niveau régional et la définition d’une politique de gestion optimale des ressources humaines, financières et matérielles. Ainsi pour faire face aux défis actuels et futurs à relever, il est apparu opportun d’asseoir une nouvelle organisation basée autour de :

  • la coordination optimale de l’action du service avec la création d’un poste de coordonnateur auprès du Directeur général;
  • la promotion et le renforcement de la facilitation des procédures et du partenariat avec l’entreprise avec notamment la création d’une Direction chargée de la Facilitation et du Partenariat avec l’Entreprise (DFPE) ; 
  • une meilleure maîtrise des ressources humaines, matérielles et financières, ainsi qu’en matière de gestion et de maintenance du matériel et la rationalisation de la surveillance douanière.

Voila tracés les nouveaux atouts d’une administration des Douanes du 21ème siècle qui en un mot comme en mille qui devront répondre aux attentes aussi bien de l’Etat que des partenaires et usagers du service public de la Douane.

ORGANIGRAMME DE LA DOUANE

LE CV DU DG

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières

GRED

La Gestion des Régimes Economiques Douaniers a pour mission de s’adapter aux procédures de gestion des régimes économiques et aux attentes des opérateurs économiques. On distingue deux formes de régimes économiques: les régimes franchises et les autorisations et agréments. La GRED vise aussi à réduire le temps, à faciliter les procédures, à l’informatisation de la procédure de dédouanement.

Fnid

Le Fichier National d’Information et de Documentation est une application de renseignement douanier et de lutte contre la fraude. Cet outil informatique trouve son efficacité dans l’administration douanière, en lui permettant de mieux accomplir la mission qui lui est assignée, concernant la lutte contre la fraude et la criminalité transnationale.

TAME

Le Traitement et Analyse de Risque des Marchandises par voie Electronique constitue une solution informatique dynamique de calcul de risque combinant des dispositions règlementaires, une sélectivité, une analyse statistique de scoring et une fonction aléatoire. Il permet de cibler les transactions commerciales à risque, d’orienter les déclarations vers des circuits de dédouanement approprié.