Cérémonie d’ouverture de l’Atelier de validation des actes règlementaires relatifs à la mise en œuvre du Système interconnecté de Gestion des Marchandises en Transit (SIGMAT)

NEWS
Cérémonie d’ouverture de l’Atelier de validation des actes règlementaires relatifs à la mise en œuvre du Système interconnecté de Gestion des Marchandises en Transit (SIGMAT)

Une mutualisation des efforts pour des échanges fluides.

Le Sénégal abrite depuis ce matin l’atelier de validation des actes règlementaires relatifs à la mise en œuvre du Système interconnecté de Gestion des Marchandises en Transit (SIGMAT). Cet atelier Co-organisé par l’Administration des Douanes du Mali et du Sénégal, ainsi que les partenaires techniques et financiers tels que la GIZ, la Banque mondiale et l’Union Européenne, vise à élaborer les textes sur les régissant la mise en œuvre du projet d’interconnexion des systèmes informatiques de la Douane du Mali et du Sénégal. Président la cérémonie d’ouverture au nom du Directeur général des Douanes, le Coordonnateur de la Direction générale des Douanes, Monsieur Moctar Kettani Doucouré, a d’abord souhaité la bienvenue aux différents participants.

Poursuivant son discours, le Coordonnateur de la Direction générale des Douanes a fait comprendre que « l’heure est venue de concrétiser SIGMAT sur le corridor Dakar-Bamako, et vice-versa » non sans préciser que «la mise en place du Système interconnecté de gestion des marchandises en transit (SIGMAT) passe nécessairement par l’élaboration des documents sur les procédures et actes règlementaires entre les pays de la CEDEAO » d’où  « le sens et l’intérêt qu’il convient de donner à cet atelier fort important pour une mutualisation de l’expertise régionale », ajoute Monsieur Doucouré. Auparavant, différentes personnalités ont pris la parole pour rappeler le processus qui a conduit à la tenue de la rencontre de Dakar et la pertinence du SIGMAT. Il s’agit respectivement du Directeur des Systèmes informatiques douaniers du Sénégal, du Directeur régional adjoint du District de Bamako, chef de la Délégation malienne, des partenaires techniques et financiers notamment Madame la représentante de  la Banque mondiale  et du représentant de la GIZ.

Les travaux d’échanges, de réflexions et de validation se poursuivent. La cérémonie de clôture est prévue jeudi prochain.    

Ndèye Fatim SECK/VASID

---

Source: 
DOUANES SENEGALAISES

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières