5ème Réunion du Groupe de Travail Régional (GTR) sur le développement informatique de la région OMD- AOC Pour l’utilisation efficiente et efficace des TIC dans le dédouanement

NEWS
5ème Réunion du Groupe de Travail Régional (GTR) sur le développement informatique de la région OMD- AOC Pour l’utilisation efficiente et efficace des TIC dans le dédouanement

Du 24 au 26 Avril 2019, Dakar a abrité la 5ème Réunion du Groupe de Travail Régional sur le développement informatique (GTR-DI) de la région Afrique Occidentale et centrale de l’Organisation Mondiale des Douanes. Trois jours de travaux autour de la question de l’informatique douanière.
Des experts de la région OMD-AOC ont mené la réflexion afin de définir des stratégies communes pour une meilleure appropriation des outils informatiques. Le Groupe de Travail Régional sur le développement informatique de la région AOC-OMD  vise à promouvoir l’usage des TIC dans les procédures de dédouanement, et contribuer d’une manière significative à la facilitation et la dématérialisation effective du dédouanement. D’ailleurs, lors de son discours de bienvenue, le Directeur général des Douanes sénégalaises Oumar DIALLO a rappelé la place qu’occupe l’informatique dans la marche de la communauté douanière vers la performance.
Une cinquantaine de participants des pays de l’Afrique occidentale et centrale  ont pris part à cette réunion de partage et d’échanges sur différentes expériences par rapport à l’utilisation efficiente des TIC dans les procédures de dédouanement. Parmi les autorités présentes on peut noter M. Gilles Thierry BEUGRE, Président du Groupe de Travail régional, celui du représentant du Conseil des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED) M.  Raouf BENZARTI, le représentant du Directeur de Cabinet du Vice-Président de la Région M. Moussa CAMARA, le Directeur du Bureau Régional de Renforcement des Capacités (BRRC) M. Tafili EBENEZER, le point focal du bureau régional pour le renforcement des capacités (BRRC) M. Alpha youssouf TANDIANG et des experts de structures privées comme Modelsis, GAINDE 2000 et GCNET.
Les discussions ont porté sur  « Quel dispositif informatique pour le renforcement du contrôle anticipé en vue de sécuriser les recettes et accélérer la procédure de dédouanement ». L’objectif principal de cette rencontre est de développer davantage d’outils informatiques  innovants pour sécuriser les recettes douanières  et contribuer efficacement à la facilitation comme l’a souligné le président du comité d’organisation, le Colonel Alioune Dione, Directeur des Systèmes Informatiques douaniers du Sénégal, lors de son allocution de bienvenue.
Au cours des discussions plusieurs questions ont été soulevées notamment le renforcement des capacités, la plateforme de gestion des ressources humaines, la sécurité des systèmes informatiques etc.
Ainsi, à l’issue de la réunion, plusieurs recommandations ont été formulées et les acteurs et délais de réalisation identifiés. A titre d’exemple le BRRC est chargé d’élaborer un modèle régional de tableau de bord des plans stratégiques reprenant tous les métiers de la douane, en collaboration avec la Cote d’ Ivoire et la Gambie.
L’étude sur les nouvelles technologies telles que les drones, les téléphones portables et autres appareils qui peuvent impacter le métier douanier est confiée aux douanes du Cap-Vert, de la Cote d’Ivoire et du Nigeria.
La pertinence des partages d’expériences et des discussions réside dans l’élaboration de stratégies communes qui répondent à toutes les problématiques liées à l’innovation technologique dans les procédures de dédouanement de la région OMD-AOC.
Les travaux ont été clôturés par le Directeur général des Douanes sénégalaises, Oumar Diallo. Dans son discours de clôture, il a insisté sur la nécessité d’aller vite et bien dans la mise en œuvre des recommandations. Il a, enfin, promis d’insister lors de la prochaine réunion de Directeurs généraux des Douanes de la Région OMD-AOC pour qu’une attention particulière soit accordée aux conclusions des travaux de la 5ème Réunion du GTR.

Ndèye Fatim SECK/VASID/DSID

Source: 
DOUANES SENEGALAISES

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières