Athlétisme : Sara Oualy, nouveau président de la Fédération

NEWS
Sara Oualy

Ancien vice-président du bureau sortant, Sara Oualy, inspecteur des douanes, a été porté à la tête de la Fédération Sénégalaise d'athlétisme, samedi à Thiès, à l'issue d'un consensus. Ce, après le retrait du troisième candidat, Amadou Dia Ba.

Du coup, l’autre candidat Cheikh Tidiane Boye a préféré se ranger du côté de Oualy, nouveau patron de l’athlétisme sénégalais pour un mandat de 4 ans. Il succède ainsi à Momar Mbaye son ancien président. Pour ce premier mandat il aura comme 1er vice président Cheich tidiane Boye. 

Durant sa campagne le colonel Sara Oualy avait fait une tournée nationale pour échanger avec les acteurs à la base afin d’avoir une vision sur l’ensemble des attentes des pratiquants et autres acteurs d’une discipline qui a perdu durant ces dernières années bien des acquis. 

 

Source: 
wiwsport, dakaractu

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières