22ème Conférence des Dg des Douanes de l’Afrique de l’ouest et du centre : l’Administration douanière doit relever le défi de la criminalité

NEWS
Amadou Ba

Dakar, 27 avril (APS) – Les positions et les missions des administrations douanières doivent les amener à jouer "un rôle important permanent" dans la lutte contre la criminalité transnationale organisée et le terrorisme, a indiqué, jeudi, à Dakar, le ministre sénégalais de l’Economie des Finances et du Plan, Amadou Bâ.

"Les enjeux et les défis qui interpellent nos pays ne cessent de croître et les administrations douanières ont un rôle important permanent à jouer compte tenu de leurs missions et de leur position aux frontières", a-t-il dit.

Amadou Ba prenait part au deuxième jour des travaux des Directeurs généraux des Douanes de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’Organisation mondiale des douanes.

Au nombre des défis à relever, le ministre de l’Economie et des Finances a cité la maitrise de l’assiette fiscale, la sécurisation de la chaîne logistique internationale et le développement du commerce électronique.

"Le développement de la numérisation et la généralisation de l’informatique suscitent des craintes de par des menaces multiformes générées, mais il n’en demeure pas moins essentiel dans la gestion moderne des procédures et la sauvegarde des données", a relevé Amadou Ba.

Il a ainsi relevé "la masse importante de données" mise à la disposition des acteurs chargés du contrôle aux frontières, estimant que l’analyse qu’ils peuvent en faire participe à rendre efficace leur travail.

Pour y arriver, M. Ba propose aux administrations douanières de travailler à l’amélioration des mécanismes de gestion des risques, pour une meilleure détection des irrégularités, envois illicites, mouvements suspects de personnes et de flux financiers.

Le ministre de l’Economie a aussi plaidé pour une collaboration avec d’autres services gouvernementaux, afin de mutualiser les expériences et les expertises aussi bien à l’interne qu’à l’international.

Amadou Ba a invité les administrations douanières à "jouer pleinement" leur partition dans les négociations en cours concernant la mise en place de la Zone de libre échangea continentale (ZLEC).

Source: 
APS

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières

GRED

La Gestion des Régimes Economiques Douaniers a pour mission de s’adapter aux procédures de gestion des régimes économiques et aux attentes des opérateurs économiques. On distingue deux formes de régimes économiques: les régimes franchises et les autorisations et agréments. La GRED vise aussi à réduire le temps, à faciliter les procédures, à l’informatisation de la procédure de dédouanement.

Fnid

Le Fichier National d’Information et de Documentation est une application de renseignement douanier et de lutte contre la fraude. Cet outil informatique trouve son efficacité dans l’administration douanière, en lui permettant de mieux accomplir la mission qui lui est assignée, concernant la lutte contre la fraude et la criminalité transnationale.

TAME

Le Traitement et Analyse de Risque des Marchandises par voie Electronique constitue une solution informatique dynamique de calcul de risque combinant des dispositions règlementaires, une sélectivité, une analyse statistique de scoring et une fonction aléatoire. Il permet de cibler les transactions commerciales à risque, d’orienter les déclarations vers des circuits de dédouanement approprié.