Les Douanes d’Afrique de l’Ouest et du Centre veulent se mettre au numérique

NEWS
DGD, Secrétaire général OMD

La 22e conférence des directeurs de Douanes pour les Régions Afrique de l’Ouest et du Centre a officiellement lancé ses travaux ce matin à Dakar. Réunis autour de la thématique : « Analyse des données au service de la gestion efficace des frontières », les participants entendent promouvoir la collecte et l’analyse de données au sein des différentes institutions douanières d’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Moderniser la douane, un objectif qui nécessite, selon Papa Ousmane Guèye, Directeur Général des Douanes du Sénégal, la rénovation des plateformes de travail : « L’automatisation et la dématérialisation de procédures douanières comme levier indispensable de la modernisation douanière doivent à terme, aider à asseoir une efficace analyse des données au service d’une bonne gestion des frontières comme nous y invite l’organisation mondiale des Douanes ».

La sécurité et le développement sont deux autres problématiques qui inquiètent, ou tout au moins interpellent les séminaristes. Car s’il reconnaît que cette rencontre se tient dans un contexte marqué par un ralentissement économique mondial, mais aussi par la récurrence d’actes terroristes, Amadou Koulibaly, DG des douanes de Côte d’Ivoire, exige la mise en place de solutions pérennes.

Le directeur général des Douanes sénégalaises, Papa Ousmane Guèye, a lui réitéré sa joie pour le choix porté sur le Sénégal pour abriter, pour la deuxième fois, la Conférence des directeurs généraux des Douanes de la région de l’OMD pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

"Notre pays organise pour la deuxième fois la Conférence des directeurs généraux des Douanes de la région de l’Afrique de l’Ouest et du Centre de l’OMD. C’est une marque de reconnaissance de la douane internationale à l’endroit de la douane sénégalaise. Je forme le vœu que cette 22e conférence augure d’un long et fécond partenariat qui permette d’identifier des solutions concrètes allant dans le sens d’un meilleur rayonnement de notre région.", a-t-il déclaré.

A rappeler que la dernière Conférence tenue à Dakar avait accueilli près de 700 participants venus de toutes les régions de l’Organisation Mondiale des Douanes.

Source: 
LERAL.NET

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières