Saisie de 182 kg de chanvre indien par la Brigade fluviale des Douanes de Fimela

NEWS
Saisie de 182 kg de chanvre indien par la Brigade fluviale des Douanes de Fimela

La Brigade fluviale des Douanes de Fimela a saisi 182 Kg de chanvre indien dans la nuit du jeudi 8 au vendredi 9 août. Cette importante quantité de l’herbe qui tue a été découverte sur le débarcadère de Ngoussé au cours d’une patrouille de ratissage de la bordure de mer dans la zone Djifer-Joal.

La Brigade fluviale des Douanes de Fimela, Subdivision maritime de Dakar, a procédé ce jeudi soir au ratissage de la bordure de mer allant de Djifer à Joal en passant par Palmarin. Sur le débarcadère de Ngoussé, endroit situé à 2 kilomètres de Fadial (département de Mbour), la patrouille a découvert, vers 00h 30 mn, 8 colis contenant au total 182 Kg de chanvre indien pour une valeur estimée à 13.650.000 Francs CFA. Pour mettre le « yamba » à l’abri de l’humidité et certainement le sécuriser contre les aléas du transport par voie fluviale, les propriétaires, encore  introuvables, ont bien entoilé les colis. En cette veille de fête, trafiquants et fraudeurs ont tendance à vouloir introduire des marchandises frauduleuses ou prohibées, espérant un relâchement au niveau de la surveillance douanière. Les ruptures humides et la voie maritime ou fluviale sont souvent privilégiées par ces délinquants pour tenter le passage entre les mailles. Le chef de Brigade fluviale des Douanes de Fimela, le Lieutenant Dame Dial SALL, et son équipe ont ainsi déjoué un plan savamment orchestré par les propriétaires du chanvre indien. L’opération a mobilisé tous les agents de la Brigade fluviale et des véhicules Quads adaptés à la topographie de la zone où l’opération a été menée.

La brigade qui n’est pas à sa première prouesse avait, dans un passé récent, mis la main sur 173,5 Kg de l’herbe qui tue. Ce nettoyage qui concerne aussi les bolongs est l’une de ces stratégies développées par la Brigade fluviale des Douanes de Fimela qui ont permis à l’unité de combattre efficacement la fraude de sucre, d’huile et le trafic de faux médicaments.

LEBUREAU DES RELATIONS PUBLIQUES ET DE LA COMMUNICATION DE LA DOUANE

 

Source: 
DOUANES SENEGALAISES

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières