Ziguinchor : une tonne de chanvre indien et 700 grammes de cocaïne incinérés

NEWS
Incinération

Environ une tonne de chanvre indien et 700 grammes de cocaïne ont été incinérés mercredi à Tobor, village périphérique de Ziguinchor (sud), en présence des autorités administratives, judiciaires et des forces de défense et de sécurité, a constaté l’APS.

Dans une place bien aménagée, des éléments des forces de défense et de sécurité ont procédé à l’incinération de ces quantités de stupéfiants saisies et d’autres produits alimentaires, en présence des responsables du service régional du commerce.

"Nous venons de procéder à l’incinération d’une tonne de chanvre indien évaluée à 10 millions de francs CFA et de 700 grammes de cocaïne estimés à 60. 000 FCFA le kilogramme, soit environ 47 millions francs CFA", a expliqué le gouverneur de Ziguinchor Guedj Diouf à des journalistes après la séance d’incinération.

Une quantité importante de denrées alimentaires périmée a été aussi incinérée à l’occasion. Ces produits ont été saisis par les forces de défense et de sécurité entre 2016 et 2017, selon le gouverneur de Ziguinchor.

M. Diouf a invité "les uns et les autres à unir davantage leurs forces et à sensibiliser dans le cadre d’une collaboration plus accrue des forces de défense et de sécurité pour une lutte efficace dans le trafic des stupéfiants et la lutte contre la consommation des denrées périmées dans le marché local".

Selon Alioune Abdoulaye Sylla, procureur de la République près le Tribunal grande instance de Ziguinchor, les "700 grammes de cocaïne saisis provenaient essentiellement de l’arrestation d’un trafiquant par les douaniers au poste frontalier de Mpack, à la frontière avec la Guinée Bissau, le trafiquant étant un ressortissant gambien qui était en partance pour Ziguinchor".

"Cette quantité de drogue saisie montre le travail fructueux effectué par les forces de défense et de sécurité au niveau des axes frontaliers et cantonnements militaires. C’est aussi le résultat du travail dans les montagnes frontaliers au niveau des axes routiers qui relient le Sénégal aux pays limitrophes", a souligné Alioune Abdoulaye Sylla.

Les autorités ont par ailleurs noté une baisse des quantités saisies par rapport à l’année 2015, "grâce à la mutualisation des forces de défense et de sécurité composées de l’armée, de la gendarmerie, de la police, des douanes et des Eaux et forêts".

Source: 
APS

PLUS ...

Gaïnde Intégral

La Gestion Automatisée des Informations Douanières et des Echanges est une plateforme stratégique des douanes du Sénégal, axée sur la gestion du dédouanement ; des marchandises et des bien. GAINDE intégral apporte des améliorations considérables dans le traitement des procédures de dédouanement en passant du papier à la dématérialisation ou le traitement électronique.

Orbus

Le Système ORBUS 2000 est conçu pour faciliter les procédures du commerce extérieur par des échanges électroniques entre les différents intervenants. ORBUS permet la réduction significative du délai des formalités de pré dédouanement, la réduction des coûts liés aux formalités, l’amélioration de la qualité du service rendu à la clientèle ainsi que la quasi suppression de l’utilisation du papier.

CORUS

Le paiement électronique des droits de douane et taxes assimilées consiste à offrir à l’opérateur économique, par imputation sur un compte ouvert auprès d’une banque commerciale, la faculté de s’acquitter d’un montant des droits de douanes notamment, sans se déplacer. Cette faculté induit un gain de temps, ainsi qu’une plus grande transparence et une meilleure sécurisation des recettes douanières