JID 2021 - COLONEL HAMIDOU NDIAYE, DIRECTEUR REGIONALE DES DOUANES DU NORD : «L’engagement des agents a permis d’imprimer une dynamique de performance à l’action des services»

NEWS
JID 2021 - COLONEL HAMIDOU NDIAYE, DIRECTEUR REGIONALE DES DOUANES DU NORD : «L’engagement des agents a permis d’imprimer une dynamique de performance à l’action des services»

La Journée mondiale de la Douane a vécu hier dans la plus grande sobriété. Toutefois, l’occasion a été saisie par le Directeur régional des Douanes Nord, colonel Hamidou Ndiaye, pour faire le bilan de l’année écoulée. Pour s’arrimer aux changements de paradigme, l’Organisation Mondiale des Douanes (Omd) a invité, pour l’édition 2021 de la Journée internationale, ses membres à une adaptation de stratégies à travers la thématique «Résilience, relance, renouveau : la douane au service d’une chaîne logistique durable». Au Sénégal, des stratégies ont été mises en œuvre pour dépasser ce contexte difficile marqué par la pandémie de Covid-19. «Une stratégie inspirée du Programme de Résilience économique et sociale (Pres), ainsi que du Programme de relance de l’Economie nationale (Pren), est en train d’être déroulée pour assurer la durabilité de la chaîne logistique par les douanes sénégalaises», a indiqué le colonel Hamidou Ndiaye. «Les Services opérationnels de la Direction régionale des Douanes du Nord se sont brillamment illustrés …» malgré la pandémie du Coronavirus, les résultats de la Direction régionale Nord ont été probants. « Au cours de l’année 2020, les services opérationnels de la Direction régionale nord se sont brillamment illustrés par d’importants résultats tant du point de vue de la collecte des recettes budgétaires que dans la lutte contre la fraude. En effet, le montant des droits de liquidation des droits et taxes est passé à 5,6 milliards alors que celui des recettes contentieuses est de 0,4 milliard de Fcfa, soit des recettes globales de 6 milliards. Par rapport aux résultats globaux de 2019 qui étaient estimés à 8 milliards, il y a une baisse de 2 milliards en valeur absolue et 25,63% en valeur relative», a dit Colonel Ndiaye. Selon lui, beaucoup de saisies ont été faites cette année. « De multiples saisies improductives ont été effectuées au cours de l’année 2020. Des stupéfiants (chanvre, cannabis) d’une valeur de 43 040 000 Fcfa ont été appréhendés. De même, des médicaments et produits vétérinaires d’un montant total de 7 534 450 Fcfa ont été saisis. C’est un phénomène pour ne pas dire un fléau qui est en train de supplanter la fraude de subsistance sur les denrées alimentaires. Des cigarettes contrefaites figurent également au rang des marchandises prohibées saisies pour une valeur de 25 089 200 FCFA, soit une valeur totale en saisies improductives de 75 663 650 Fcfa. Il s’agit là de sauver la fiscalité sur les saisies improductives», a révélé notre interlocuteur. Poursuivant, il indique que cette situation a un lourd préjudice sur l’économie nationale. «La contrefaçon de produits cause beaucoup de désagréments à certaines entreprises sénégalaises», a rappelé M. Ndiaye. D’après lui, ces résultats ont été obtenus dans un contexte difficile marqué par la pandémie du Coronavirus mais aussi par une réduction drastique des moyens humains et logistiques. «Mais l’engagement des agents a permis de dépasser ces contraintes et d’imprimer une dynamique de performance à l’action des services», a précisé Hamidou Ndiaye. A signaler qu’avec la fermeture de la frontière entre le Sénégal et la Mauritanie, à cause de la Covid-19, le seul bureau fonctionnel de la zone nord en 2020 est celui de Rosso qui a réalisé plus de 90% des recettes de la Direction régionale des Douanes du Nord qui couvre les régions administratives de Louga, Saint-Louis et Matam, soit une superficie de plus de 68 000 km2 représentant plus du tiers du territoire national. 

[ Photo ci-dessous ] Le Directeur régional des Douanes du Nord, le Colonel Hamidou NDIAYE,
décoré à la Médaille d'Honneur des Douanes.
 
Source: 
L'AS / BRPC

MORE ...

GAINDE

GAINDE or the automatic management of customs information is a strategic platform of Senegalese customs, centered on the management of customs’ clearance. "GAINDE Integral" improves considerably the way of managing procedures. Thus people move from less paper topaperless or electronic processing,known as the dematerialization. This technological revolution in the customs’ Administration aims at great feats and better service for the public.

Orbus

The ORBUS 2000 system is developed to make easier procedures of international trade by using electronic communication or exchanges. This allows interconnecting different stakeholders evolving in the international trade. The system is also based on technological infrastructure and a device of services.

The electronic payment of customs’ duties and assimilated taxes consists of giving to the economic operatorthe ability to pay the amount of customs’ duties from one’s work station, by charging an account opened in a commercial bank.